ADAGE reseau agriculture durable
association d'éleveurs en système économe en intrants, à base d’herbe,
répartis en 6 groupes locaux sur l’Ille-et-Vilaine

Actualités

Rencontres habitant·e·s, élu·e·s, éleveur·euse·s, du 20 au 29 novembre !

Cette année, certain·e·s adhérent·e·s de l’Adage ont décidé de montrer leur quotidien, de parler de leurs pratiques et des impacts positifs de leurs fermes sur le territoire, notamment sur la qualité de l’eau. Ainsi, 7 évènements auront lieu à travers le département entre le 20 et le 29 novembre. Au programme : visites de fermes, témoignages des éleveurs et éleveuses de l’Adage, temps d’échanges, projections-débats… Certains évènements sont réservés aux élu·e·s locaux·ales.

Le programme est à télécharger ici, n’hésitez pas à partager !

 

 

 

 

Catalogue de formations 2021-2022 !

C’est la rentrée !

Le nouveau catalogue de formation de l’Adage 2021-2022 est disponible ICI !

Accessibilité et handicap : Si besoin d’un accompagnement spécifique ou d’une aide adaptée, n’hésitez pas à nous contacter.

Pas besoin d’être adhérent·e pour découvrir les formations de l’Adage. Pour cela, inscrivez vous par téléphone au 02 99 77 09 56.
Pour les adhérent·e·s, si vous êtes intéressé·e par une formation sur un autre secteur que votre groupe local, n’hésitez pas ! Il vous suffit de nous en informer au 02 99 77 09 56 !

A bientôt !

 

Vidéo « observatoire de la durabilité Adage 2017-2020 »

En 2017, l’Adage a labellisé « groupes Ecophyto 30 000 » ses 6 groupes géographiques : ce sont des groupes de 10 à 15 fermes d’élevage bovins lait engagées dans une démarche de réduction d’usage des produits phytosanitaires. Le principal levier activé pour réduire les phytos est la reconception du système de production et la mise en place de systèmes herbagers.

Systèmes économes en phytos : les résultats de 63 fermes de 2017 à 2020
Pour étudier les effets des changements de système, l’Adage a mené une série de diagnostics de durabilité (outil développé par Réseau Civam) auprès des fermes des groupes en 2017 puis à nouveau en 2020. L’analyse des résultats montre que sur cette période, les fermes de l’Adage ont réduit leur usage de phytosanitaires (IFT moyen de l’Adage, hors fermes en AB : 1,32 en 2016-17 puis 0,93 en 2019-2020) ou se sont converties à l’Agriculture biologique (15 fermes, IFT = 0 pour toutes les fermes AB). Ces résultats s’obtiennent notamment dans le cadre d’une réduction des surfaces en maïs (baisse de 50%) et de cultures de vente, et par une augmentation des surfaces en herbe.
Ces changements de système amènent à une réduction du coût alimentaire (-20% en moyenne pour un coût moyen à 77€/1000 L de lait en 2020) et notamment à la baisse du coût des concentrés (-30% en moyenne). Parallèlement, les indicateurs économiques sont en progression (+25% pour un EBE/UTH avec un montant en 2020 à 37 907€/UTH) et démontrent la multiperformance des systèmes herbagers.

Retrouvez les principaux résultats dans la plaquette présentant l’évolution de la durabilité sur les fermes entre 2017 et 2020 et en vidéo :

Vidéos changements de systèmes : dix paysans de l’Adage témoignent 

Dix paysans impliqués dans chacun des groupes Ecophyto 30 000 de l’Adage ont partagé leurs expériences de changement de système dans 10 vidéos témoignages que l’Adage publie sur sa chaine Youtube au printemps 2021. Ces témoignages abordent des questions et leviers spécifiques du changement de système :

#1 Passer à l’herbe avec un grand troupeau
#2 Chacun à son rythme dans le changement de système
#3 Génisses sans concentré avec des vaches nourrices
#4 Le bien-être au travail via le passage à l’herbe
#5 Un élu local peut faciliter la durabilité d’une ferme
#6 Améliorer ses résultats économiques via le pâturage
#7 Comment aménager sa ferme pour passer à l’herbe
#8 Réduire la part de maïs dans la ration via le pâturage
#9 S’installer sur un système bas IFT
#10 Comment aménager sa ferme pour passer à l’herbe

Les fiches des 6 groupes Ecophyto 30 000 de l’Adage 2017-2020

– Groupe de Bain : Fiche groupe Bain et Fiche trajectoire ferme Le Du

– Groupe de Combourg : Fiche groupe Combourg et Fiche trajectoire ferme Duval

– Groupe de Fougères : Fiche groupe Fougères et Fiche trajectoire ferme Roizil

– Groupe de La Guerche : Fiche pratique remarquable fauche-broute et Fiche trajectoire ferme Rubin

– Groupe de Rennes : Fiche groupe Rennes et Fiche trajectoire ferme La Chapelle

– Groupe de Vitré : Fiche groupe Vitré et Fiche trajectoire ferme Courtois

Ces publications sont également disponibles sur le site https://collectifs-agroecologie.fr/regions/bretagne/

 

Catalogue de formations 2020-2021 !

C’est la rentrée !

Voici le nouveau catalogue de formation de l’Adage 2020-2021. Retrouvez le ICI !

Si vous avez besoin de plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter.

Pas besoin d’être adhérent·e pour découvrir les formations de l’Adage. Pour cela, inscrivez vous par téléphone au 02 99 77 09 56.
Pour les adhérent·e·s, si vous êtes intéressé·e par une formation sur un autre secteur que votre groupe local, n’hésitez pas ! Il vous suffit de nous en informer au 02 99 77 09 56 !

A bientôt !

 

 

Répertoire des fermes qui accueillent !

Retrouvez le répertoire des fermes accueillantes Adagiennes pour 2019-2020 ! Il est ici !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une enquête pour mieux connaître les femmes des fermes de l’ADAGE, et mieux les accompagner

La question de la place des femmes en agriculture, et de la progression de l’égalité femmes-hommes sur les fermes a amené les Elles à porter un regard sur la situation au sein du réseau. En effet, aujourd’hui, peu de femmes semblent mobilisées par les activités menées à l’Adage. Le groupe a donc lancé une enquête, qui permettra de faire un état des lieux des situations existantes, et de mieux connaître le vécu des femmes vivant dans et à côté des fermes adhérentes, leur parcours, leurs objectifs, et ainsi de mieux les accompagner.

Les résultats de l’enquête nous permettent de savoir où se situe l’ADAGE dans la progression de l’égalité femmes-hommes, quels sont les leviers pour mieux accompagner toutes les paysannes et les paysans.  Une soirée débat a eu lieu en juillet, ouverte à toutes et à tous, a réuni une quarantaine de personnes, pour échanger autour des premiers résultats. Retrouvez le livret ici : Livret Femmes en agriculture VFinale

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d’infos contactez : contact@adage35.org

 

 

 

 

 

 

 

 

SYNTHÈSE d’étude : La perception des cédants sur la transmissibilité de leur ferme

Comment expliquer le fait que tous les les cédants des petites à moyennes fermes laitières d’Ille et Vilaine n’aient pas la même perception de la transmissibilité de leur ferme ? Comment le cédant évalue-t’il la transmissibilité de sa ferme ? Comment cela évolue-t’il ? Julie Bailly, stagiaire à la Fd Civam 35 étudie les pourquoi du comment ! Découvrez les résultats ici : CIVAM35IT_synthese_etude_transmissibilite

Pour plus d’infos contactez : fdcivam35@civam-bretagne.org

 

 

SYNTHÈSE d’étude : L’installation des NIMA en élevage bovin lait

Pourquoi si peu de porteurs de projets non issus du milieu agricoles choisissent de s’installer en élevage bovin lait dans un département où cette production domine ? Claire Bienvenu est allé leur poser la question et a mené l’enquête lors de son stage de 6 mois au sein de la Fd Civam 35. Retrouvez les résultats ici : CIVAM35IT_synthese_etude_Nima

Pour plus d’infos contactez : fdcivam35@civam-bretagne.org

 

 

 

 

MOBILISER des paysans – paysannes dans l’accompagnement individuel

L’Adage vient de rédiger une fiche à destination des animateurs.trices et des paysans et paysannes engagé.e.s dans l’accompagnement individuel. C’est un retour sur 18 mois d’expérience de l’Adage avec le projet « Reprendre pied sur sa ferme par l’agriculture durable et solidaire » soutenu par la Fondation Terre Solidaire.
Memo Acc_ ACCOMPAGNEMENT-INDIVIDUEL-SITUATION-FRAGILE

 

 

Dispositif Accessibilité du Département d’Ille et Vilaine

Souhaitant accompagner les éleveurs de son territoire dans leur changement de système vers des pratiques agricoles plus durables, le Département d’Ille-et-Vilaine reconduit cette année le dispositif ‘Amélioration de l’accessibilité des animaux à des nouvelles parcelles de pâturage’, sous la forme d’une aide directe et non plus d’un appel à projets. Les éleveurs et éleveuses peuvent donc déposer leur dossier de demande d’aide à n’importe quel moment de l’année. Cette demande sera étudiée au Comité Technique Agricole suivant, sous réserve que le dossier soit complet.

Les ressources pour constituer le dossier sont disponibles ici.

La méthodologie ne change pas : un diagnostic Chemin doit être fait. En revanche, il doit être réalisé par un organisme habilité PASS’MAEC Approfondissement (liste sur le site du département).

 

 

 

Travailler à plusieurs, s’associer, transmettre et beaucoup d’autres formation autour des relations humaines avec le Civam 35 Installation Transmission !

Retrouver les descriptions des formations ici :

Catalogue des formations

Dates à venir

Pour ne citer qu’un exemple, la formation « transmission » se déroule sur 5 journées thématiques et a pour objectif de se préparer à ce nouveau projet pour lui donner plus de chances de réussite et bien le vivre. Elle s’adresse aussi bien à celles et ceux qui s’y prennent en avance, qu’à celles et ceux qui s’en approchent, à deux ans.

Nos journées abordent des thématiques telles que: projet de retraite, évaluation de la ferme, anticipations fiscales et sociales, transmission du foncier par location ou vente, problématiques et attentes des repreneurs…. Elles laissent, aussi, du temps aux personnes pour partager leurs situations et mettent l’accent sur les échanges en groupe et avec les intervenants.  Renseignements ICI ou auprès de juliette.blanchot@civam-bretagne.org ; emeline.jarnet@civam-bretagne.org ; 02 99 77 39 28.

 

 

 

 

Synthèse de travaux sur la durabilité réalisés à l’ADAGE

Nous avons le plaisir de partager avec vous les nouvelles publications d’août 2018 !

 

 

 

Suite au Manifeste pour l’utilisation des plantes en élevage, une agricultrice de l’Adage interrogée par France 3 Bretagne :

Voilà plus de dix ans que Marie-Edith Macé soigne ses vaches laitières avec des huiles essentielles... sans en avoir vraiment le droit. / © M. Villaverde

Voilà plus de dix ans que Marie-Edith Macé soigne ses vaches laitières avec des huiles essentielles… sans en avoir vraiment le droit. / © M. Villaverde

A l’initiative du collectif Plantes en élevage regroupant plusieurs organisations agricoles dont le Réseau CIVAM, 1052 éleveurs et éleveuses ont écrit un manifeste pour revendiquer le droit d’utiliser les plantes pour soigner leurs animaux sans être hors la loi, et donc la définition d’un cadre réglementaire adapté. Suite à la diffusion de ce manifeste, France 3 Bretagne est venue interroger Marie-Édith, paysanne à l’Adage, et Julien Daspet, vétérinaire, sur leurs pratiques.

Retrouvez…

➡ le reportage ici

➡ le manifeste ici

➡ la pétition de soutien au éleveurs et éleveuses ayant signé le manifeste ici

 

 

Pourquoi Comment utiliser les huiles essentielles en élevage bovin

L’Adage publie un nouveau document d’information sur les huiles essentielles. Vous y trouverez les bases de l’utilisation des huiles essentielles et des témoignages d’éleveurs. Vous avez la possibilité de le consulter en ligne :

Bases de l’utilisation des huiles essentielles

Témoignage 1 (Lait)

Témoignage 2 (Lait)

Témoignage 3 (Lait)

Témoignage 4 (Viande)

Témoignage 5 (Lait)

Témoignage 6 (Lait, petits ruminants)

Le guide « mes huiles, l’essentiel » publié en 2013, reste consultable ici.

 

 

 

Accompagner les éleveurs vers la réduction des intrants et l’autonomie

Le projet « 30 000 » du ministère de l’agriculture entre dans le cadre du plan Ecophyto. Il a pour objectif d’animer des groupes d’agriculteurs sur la réduction des produits phytosanitaires et l’agroécologie. L’ADAGE – groupe CIVAM d’éleveurs en Ille-et-Vilaine – s’est positionnée pour accompagner six groupes d’agriculteurs vers des pratiques plus autonomes et économes en intrants. L’occasion pour de nouveaux paysans de rejoindre les adhérents lors de journées thématiques visant notamment à développer le pâturage, réduire l’utilisation de phytosanitaires ou comprendre et optimiser son système économique.

Le lancement du projet s’est déroulé sur trois jours, du 28 au 30 novembre, sur tout le territoire d’Ille et Vilaine (Combourg, Fougères, Rennes, La Guerche, Vitré, Bain). Les adhérents de l’ADAGE ont pu accueillir les nouveaux venus, leur expliquer le fonctionnement de l’association et de l’accompagnement collectif. C’était aussi l’occasion pour tous de réaliser un diagnostic de durabilité qui servira de point de départ pour une analyse de l’évolution des fermes engagées dans le dispositif sur trois ans.

 

 

 

 

! Nouveau ! Formation pour les salariés agricoles : Huiles essentielles et système herbager

A la demande, l’Adage peut organiser des formations techniques sur ces 2 sujets. Nous contacter.

 

 

Un exemple d’accompagnement avec le projet ferme en transition

Voici les trajectoire de deux fermes qui témoignent de leur transition vers un système herbe : Vincent et Patrick Geffroy ; Emmanuel Nourry. Pour en savoir plus, allez faire un tour dans la rubrique « Réflexion sur son système » !

 

 

 

ADAGE 35 | Pôle InPACT 17, rue du Bas Village CS 37725 | 35577 CESSON-SEVIGNE Cédex | Tél. 02.99.77.09.56 | contact@adage35.org